Comment améliorer le parcours de santé d’un enfant avec trouble(s) spécifique(s) du langage et des apprentissages ? Recommandations de la HAS, 2018.

Les Troubles Spécifiques du Langage et des Apprentissages (TSLA) appelés communément « troubles dys » sont la conséquence de troubles cognitifs spécifiques neuro développementaux (déficience d’une ou plusieurs fonctions cognitives, sans déficience intellectuelle globale). Ces troubles sont fréquents et souvent associés chez un même enfant, leur nature et leur niveau de gravité est variable.

La prise en charge précoce et adaptée d’un enfant atteint de ces troubles vise à prévenir ou atténuer leurs conséquences fonctionnelles et parfois psychologiques. Elle nécessite une démarche diagnostique et thérapeutique le plus souvent pluridisciplinaire. Elle impose une coordination des actions pédagogiques, médicales, paramédicales, psychologiques, sociales, et familiales, sous la forme d’un parcours cohérent. Face aux constats d’irrégularités de réponses sur le terrain avec des parcours dont certains répondent à ces exigences et d’autres ne sont pas coordonnés, la Commission de la Naissance et de la Santé de l’Enfant a sollicité la Haute Autorité de Santé pour l’élaboration de recommandations visant à améliorer ces parcours de santé spécifiques.

La recherche de cette amélioration est l’occasion pour la HAS d’élaborer un premier « guide parcours de santé » chez l’enfant, dans lequel le parcours de soins et le parcours de scolarisation sont imbriqués :

  • Dans une première partie, ce guide décrit les éléments clés d’un parcours de santé « de référence » vers lequel il faut tendre. Ce parcours doit être lisible et accessible tout en garantissant une prise en charge souple, adaptée au développement de l’enfant et à l’évolution de ses besoins. Il met l’accent sur la nécessaire collaboration entre professionnels de santé, psychologues, et professionnels de l’Éducation Nationale ; tout en associant la famille à chaque étape.
  • Dans une seconde partie, il liste les leviers mobilisables pour améliorer ce parcours.

Ce guide répond à un besoin d’organisation des soins ; il n’est pas une recommandation de bonne pratique clinique. Il s’adresse aux professionnels de santé et aux psychologues en décrivant leurs rôles et leurs interactions, tout et en précisant les critères d’orientation de l’enfant dans le parcours de santé.

Il contient des éléments d’information à l’intention des familles, des professionnels de la petite enfance et des enseignants, et précise leur place respective dans le parcours. Enfin, il fournit des repères aux Agences Régionales de Santé dans leur mission d’organisation territoriale de la filière de diagnostic et de prise en charge des enfants avec des Troubles Spécifiques du Langage et des Apprentissages.

Cette proposition de parcours de santé constitue un cadre d’organisation générale dont la mise en œuvre dans les territoires de santé se fera progressivement et de manière variable, en fonction de leurs besoins et des ressources disponibles localement.

Améliorer le parcours de santé de ces enfants constitue un enjeu majeur : leur permettre d’accéder aux apprentissages en s’appuyant sur leurs ressources, et pouvoir ainsi envisager un avenir social et professionnel en toute autonomie.


Si vous avez un commentaire ou un enrichissement à proposer, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire en suivant le lien en bas de page.

Défiler vers le haut